Représenter et interpréter l'embryon et le fœtus humains (18e-21e siècles)

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Culture scientifique et technique (CST)
Actualités

Agenda

Nous suivre

PDF
Vous êtes ici :

Représenter et interpréter l'embryon et le fœtus humains (18e-21e siècles)Conférence / Pau

Conférence de Jean-Louis Fischer. Organisé par la Libre Pensée des Pyrénées-Atlantiques, dans le cadre de la Fête de la science 2018.

 

Jeudi 11 octobre 2018, 18h00

Amphithéâtre de la Présidence, Université de Pau et des Pays de l’Adour. Avenue de l’Université, 64000 Pau

Tout public, dans la limite des places disponibles.

 

Cette conférence propose de retracer l’histoire de l’embryon et du fœtus humains depuis le siècle des Lumières : histoire des théories, dogmes, élaborés par des philosophes, théologiens, médecins, physiologistes… tous ayant leur raison de présenter leur système devant rendre compte des questionnements posés par la génération de l’Homme.

Dès la fin de années 1970, l’embryon humain, jusqu’à cette période caché aux regards, protégé dans l’environnement utérin de la femme gestante, devient visible grâce au progrès de l’échographie ; et, fait majeur le concernant, il peut résulter d’une fécondation in vitro et faire l’objet d’une transplantation utérine : la biomédecine détient un pouvoir sur le devenir de ce minuscule que la famille peut regarder s’agiter sur l’écran de télévision.

Jean-Louis Fischer est membre honoraire du Centre Alexandre Koyré (CNRS, EHESS, MNHN), membre de l’Académie internationale d’Histoire des Sciences. Docteur d’Etat ès Lettres et Sciences humaines de l’Université Paris1 Panthéon Sorbonne, et Docteur en Histoire des Sciences (Université Paris 1), chercheur au CNRS et enseignant à l’Université (Paris 8 et Faculté de Médecine de Creil) spécialisé en embryologie et tératologie. Il débute dans la recherche fondamentale sous la direction d’Etienne Wolff et poursuit ses recherches dans l’histoire de sa discipline.