Paysages célestes nocturnes

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Culture scientifique et technique (CST)
Actualités

Agenda

Nous suivre

PDF
Vous êtes ici :

Paysages célestes nocturnesCafé science / Pau

Avec Bruno Charlier, géographe, maître de conférences à l'UPPA et chercheur au laboratoire Passages CNRS-UPPA. Responsable scientifique du projet de la Réserve Internationale de Ciel étoilé du Pic du Midi de 2011 à 2013.

Vendredi 30 mars 2018, 12h30

Salle Interludes, Médiathèque André Labarrère, Pau

Tout public

L'introduction de la notion de « paysages nocturnes » dans le code de l'environnement s'inscrit dans une évolution récente des conceptions de la nuit et de l'environnement nocturne. La création de la Réserve Internationale de Ciel étoilé du Pic du Midi en 2013 fait des Pyrénées un espace pilote pour observer cette évolution.

En s'appuyant sur les photographies de l'exposition présentée à la MIAL, Bruno Charlier proposera de comprendre en quoi cette vision des montagnes vues de nuit, sous les étoiles, est de nature à fonder un nouveau rapport à l'espace pyrénéen.

Et aussi à la Médiathèque :

Du 17 mars au 7 avril, expositions :

  • Trop d'éclairage nuit : Comment réduire la pollution lumineuse, par respect de l'environnement et économie d'énergie. Exposition pédagogique réalisée par la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature. (Au deuxième étage)
  • Paysages célestes nocturnes : Vous connaissez les Pyrénées le jour, découvrez-les la nuit ! Exposition photographique réalisée par le pays de Lourdes et des Vallées des Gaves afin de valoriser la Réserve Internationale de Ciel étoilé du Pic du Midi. (Au troisième étage)

 

Samedi 31 mars 2018, 12h30, conférence : La pollution lumineuse.

Par Samuel Challéat, chercheur en Géographie de l'environnement au CNRS-Université de Toulouse 2. Il est l’auteur, en 2010, de la première thèse de Doctorat portant sur la problématique émergente de la pollution lumineuse. Son travail explore les mutations de la fabrique et de la gouvernance de l’éclairage urbain face aux nouvelles préoccupations environnementales et économiques, et ouvre des pistes de recherche sur les notions d’empreinte lumineuse, de trame noire ou encore de paysages nocturnes. Depuis 2013, il coordonne le Collectif de recherche RENOIR (Ressources environnementales nocturnes & territoires), démarche collective qui opère la jonction entre l’approche de la nuit par les sciences de la société et les approches de la pollution lumineuse par les sciences du vivant. (Dans l'auditorium)