Les médecines non conventionnelles, les raisons d'un succès

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Culture scientifique et technique (CST)

Agenda

Nous suivre

PDF
Vous êtes ici :

Les médecines non conventionnelles, les raisons d'un succès

Conférence par Jean Brissonnet, agrégé de physique appliquée, est collaborateur du laboratoire de Zététique de l'Université de Nice-Sofia Antipolis.

Organisée par la Libre Pensée 64, dans le cadre de la Fête de la Science 2010.

 

Vendredi 22 octobre 2010, 17h30.

Amphithéâtre A, UFR sciences et techniques, campus de Pau.

Tout public.

Bien qu'il n'existe que très peu d'études sur le sujet, on estime généralement qu'environ la moitié des Français ont eu recours, à un moment ou à un autre, aux médecines non conventionnelles (homéopathie, acupuncture, médecines chinoises ou énergétiques, etc.). Pourtant, aucune de ces thérapeutiques n'a fait la preuve de son efficacité. Leur succès croissant repose le plus souvent sur le témoignage et s'appuie sur des mythes, des sophismes et des erreurs de raisonnement. Elles bénéficient aussi de la complaisance de médias friands d'irrationnels et toujours prêts à critiquer la science.

Afin de mieux cerner le problème, il est nécessaire de s'interroger d'abord sur la difficile notion de preuve en médecine, puis d'analyser les raisons qui font de ces techniques non conventionnelles - contre toute logique - un incontestable succès.

Jean Brissonnet tient son blog www.pseudo-medecines.org, il est aussi vice-président de l’Association Française pour l’Information Scientifique (AFIS), membre du comité de rédaction de la revue Science et pseudo-sciences et du Cercle Zététique, auteur d'articles et ouvrages, parmi lesquels Les pseudo-médecines : un serment d'hypocrites.